En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.
Guézennec Jean-Claude

Guézennec Jean-Claude

Professeur de français au lycée Corneille de Rouen, il est, de sa nomination en 1957 à sa retraite en 1993, le principal animateur local d’initiatives pédagogiques liées à l’audiovisuel, tant du côté de la création, de la diffusion ou de la conservation. Ses différentes actions sont à l’origine du paysage cinématographique local, tant en pratique amateur qu’en professionnelle.
Une série de portraits de cinéastes haut-normand :


Synopsis
Professeur au lycée Pierre Corneille de Rouen, Jean-Claude Guézennec est à l’origine des initiatives pédagogiques liées au cinéma en Haute-Normandie. Malgré son désir de devenir réalisateur, il choisit une profession plus sûre : il passe l’agrégation de lettres classiques et en pleine guerre d’Algérie, il est envoyé à Blida, où il fait ses débuts dans l’enseignement. En 1957, il est nommé au lycée Corneille où il crée « Archimède Films », atelier de réalisation. Pendant une cinquantaine d’années, il formera ses élèves aux techniques du cinéma, qui réaliseront ainsi de très nombreux films. En 1993 (quand il prend sa retraite), ses élèves, devenus pour certains des professionnels du cinéma lui renvoient la balle et tournent avec lui le film de sa vie, « Moi, Pierre C ». Toujours entre deux projets, Jean-Claude Guézennec nous a rencontrés.